L’objectif « zéro transfusion » est utopique, mais …

… pour préparer certaines interventions chirurgicales vous pouvez bénéficier d’une correction de votre anémie (taux de globules rouge trop bas).

L’objectif est de limiter le risque de recevoir une transfusion sanguine et donc d’améliorer les suites opératoires en augmentant le nombre de globules rouges avant l’opération. Démarrer l’opération avec un taux d’hémoglobine de 14-15 g/dL permet généralement d’éviter la transfusion. Avec notre programme, ce taux est souvent atteint en 2 à 4 semaines. C’est ce délai de 2 à 4 semaines qu’il faut prévoir entre votre consultation d’anesthésie et l’opération.

Il s’agit d’un programme comportant une injection de Fer intraveineux lors d’une courte hospitalisation ambulatoire de 2 heures. En plus on peut y ajouter dans certains cas, des injections hebdomadaires d’erythropoïetine (E.P.O.) par votre infirmière à domicile. Ainsi la fabrication des globules rouges est stimulée à l’intérieur de votre organisme.

L’enjeu de ce programme est essentiel, il est d’ailleurs pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie et il a permis de faire baisser pour certaines chirurgies, le taux de patients transfusés de plus de 20% à moins de 5%.

Que des avantages :
– le patient est moins souvent transfusé,
– il risque moins de complications,
– la durée d’hospitalisation est plus courte,
– le coût du traitement pour la Sécurité Sociale est plus bas que si le patient était transfusé.

Alors suivez les conseils de nos champions du cyclisme et parlez-en à votre chirurgien et votre médecin anesthésiste.

About the Author :

START TYPING AND PRESS ENTER TO SEARCH